Contenu

x

Moteur de recherche interne

Interface Université Territoires Interface Université Territoires

Accueil > Espace Ressources > Glossaire

Accéder au plan complet du site

Glossaire Interface

  • Alternance : l’alternance, c’est un rythme de formation entre école et entreprise. L'alternance permet de développer un savoir¬-faire et un savoir-être adaptés au monde de l’entreprise tout en préparant un diplôme ou une qualification professionnelle. L’alternance propose des formations allant du CAP, Bac professionnel, jusqu’à l’enseignement supérieur : BTS, Licence professionnelle, Ecoles d’ingénieurs. En plus de formations organisées sur le mode de l'alternance (périodes de cours alternées avec des périodes de stage sous convention), il existe aussi deux types de contrats d'alternance, le contrat d'apprentissage (pour les jeunes de 16 à 25 ans) qui relève de la formation initiale et le contrat de professionnalisation (pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans, les demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus, les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation spécifique de solidarité (ASS), l'allocation adulte handicapé (AAH) ou d'un contrat unique d'insertion (CUI)) qui relève de la formation continue. Ces deux types de contrats sont des contrats de travail qui conjuguent formation théorique dans un établissement d'enseignement et formation pratique en entreprise.
  • Ateliers professionnels : les étudiants sont mis en situation dès le début de l'année par l'intermédiaire d'un atelier destiné à les mettre en situation de réponse à une commande, soit du monde professionnel (Parc Naturel, collectivité...), soit d'un appel d'offre de recherche (ANR...). Ces formations sont destinées à compléter, à actualiser des connaissances ou à acquérir une technicité, des savoir-faire nouveaux. Ces formations très appréciées, créées pour répondre à des demandes de secteurs professionnels, sont étroitement liées aux thèmes de recherche des laboratoires et aux compétences de leurs personnels. De durée variée, réparties sur l'année, souvent à horaires aménagés, elles sont en général bien adaptées aux contraintes des personnes ayant des activités salariées.
  • Contrat de recherche : le contrat de recherche est un acte juridique conclu entre l’université et un ou plusieurs partenaires (un industriel, un partenaire public, une association, etc). Les parties s’engagent sur une obligation de moyens pour parvenir à un résultat sans que celui-ci soit certain (une étude).
  • Culture scientifique, technique et citoyenne : partie intégrante de la culture au sens large, elle doit permettre au citoyen de comprendre le monde dans lequel il vit et de se préparer à vivre dans celui de demain. En développant l'information et la réflexion des publics sur la science et ses enjeux, en favorisant les échanges avec la communauté scientifique, en partageant les savoirs, en éduquant à une citoyenneté active, elle inscrit la science dans la société.
  • DAEU (diplôme d'accès aux études universitaires) : il est spécialement conçu pour les adultes non bacheliers qui veulent poursuivre leurs études à l’université.
  • Dispositif IAE Transfert : ce format de projets tutorés permet aux entreprises de bénéficier, pendant plusieurs mois, d'une équipe projet pluridisciplinaire pour les accompagner (gratuitement) sur un projet transverse et d'envergure en lien avec le management (création d'entreprise, étude de marché, de positionnement, de faisabilité, développement commercial ou technologique, diagnostic stratégique, business modèle, innovation, etc.)
  • DU/DIU (diplôme d'Université ou Interuniversitaire) : c'est un diplôme propre à une université, contrairement à la licence, au master et au doctorat, qui sont des diplômes nationaux, c'est-à-dire des « diplômes d'État ». Une université organise comme elle l'entend ce type de diplôme : mode d'accès, durée de préparation, évaluation. Un DU est par définition organisé par une université, tandis que les DIU associent plusieurs universités pour organiser la même formation (qui a souvent lieu dans les différentes villes).
  • DRI (Diplôme de Recherche et d'Innovation): c'est un diplôme d'université (UGA, USMB) ou d'établissement (Grenoble INP) s'étalant sur une durée de 12 à 18 mois avec 5 semaines de formation dans un rythme alterné (1 semaine par mois). Il permet de faire monter en compétence les équipes projets en favorisant les transferts de technologies entre laboratoires et entreprises (recherche appliquée).
  • Emploi junior : emplois de jeunes diplômés (0 à 2 ans après le diplôme)
  • Enseignement à distance : selon les Universités et les composantes, certaines formations (initiale ou continue) ou uniquement certains modules (pour se mettre à niveau, suivre des compléments de formation, se préparer à une reprise d'étude, faire évoluer ses connaissances ou pour sa culture personnelle) peuvent être suivies à distance.
  • Entrepreneuriat étudiant : Le statut national d'étudiant-entrepreneur permet aux étudiant(e)s et aux jeunes diplômé(e)s d'élaborer un projet entrepreneurial dans un PEPITE (pôle étudiant pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat)
  • Fondation : une fondation constitue un mode de financement complémentaire permettant aux universités de recourir au mécénat des entreprises et des particuliers.
  • Fondation partenariale : une fondation partenariale est souvent adossée à un projet particulier et est dotée d'une personnalité morale. Elle est créée pour une durée déterminée qui ne peut être inférieure à 5 ans et avec une dotation minimale de 150000 euros. L'établissement dispose automatiquement de la moitié des sièges du conseil de gestion.
  • Fondation universitaire : une fondation universitaire n'a pas de personnalité morale, elle est créée sans dotation minimale et par délibération du Conseil d'Administration de l'Etablissement. Elle est gouvernée par un conseil de gestion composé de représentants de l'établissement, des fondateurs, de personnalités extérieures et qualifiées et, le cas échéant, de donateurs.
  • Formation continue : elle a pour but d'assurer aux salariés, employés ou demandeurs d'emploi, une formation destinée à conforter, améliorer ou acquérir des connaissances professionnelles.
  • Formation continue certifiante : les formations certifiantes sont des formations courtes construites sur mesure qui débouchent sur un certificat de qualification figurant sur des listes établies par les commissions paritaires nationales de l’emploi des branches professionnelles. Les formations certifiantes sont reconnues par les branches professionnelles délivrance des ECTS et validation par examen).
  • Formation continue diplômante : une formation diplômante est sanctionnée par un diplôme d’Etat. Les diplômes sont classés par niveau 1, 2, 3, 4, 5 et 5 bis selon le nombre d’années d’études suivi. On retrouve dans cette catégorie l'alternance (contrat de professionnalisation)
  • Formation continue qualifiante : les formations qualifiantes sont des formations courtes construites sur mesure et ont une visée professionnelle plus immédiate. Elles attestent en effet d’une qualification professionnelle acquise, bien qu’elles ne débouchent pas sur un titre (délivrance d’une attestation de suivi de formation).

  • Groupe de recherche : un groupe de recherche a pour objectif de mener à bien un ou plusieurs projets de recherche et de contribuer ainsi à l'approfondissement des connaissances dans un domaine donné.
  • Groupement d'intérêt scientifique : le GIS a pour objet de fédérer des moyens (personnels, matériels, locaux, etc.) et d'en définir les modalités d'utilisation autour d'une thématique déterminée afin de permettre la réalisation de recherches dans le cadre de ladite thématique.
  • Job étudiant : le job étudiant est une activité salariée effectuée par une personne en cours de parcours scolaire ou poursuivant des études supérieures. C'est un emploi exercé pendant le temps des études.
  • Junior entreprise : les Junior-Entrepreneurs sont des étudiants de grandes écoles et universités désireux de se professionnaliser et de travailler en entreprise avant la sortie de leurs études.
  • Laboratoire de recherche : les laboratoires de recherche sont les unités de base pour développer des activités de recherche : ils regroupent des enseignants-chercheurs et de chercheurs ayant souhaité mettre en commun leurs compétences et moyens pour développer des recherches dans des domaines scientifiques majeurs. Un laboratoire de recherche peut être affilié à une université ou à un organisme de recherche scientifique.
  • Littérature grise : documents produits par diverses instances publiques, commerciales ou industrielles, soumis aux règles de la propriété intellectuelle, et non contrôlés par l'édition commerciale (Ex : rapports d'études ou de recherches, actes de congrès, thèses, brevets, etc.)
  • Mémoire : les mémoires de Master sont des documents officiels sanctionnant l'obtention d'un diplôme de master et à ce titre sont conservés à l'Université et qui présente la synthèse de l'activité de l'étudiant pendant le stage ou leur projet. Il présente la problématique, la démarche suivie et les résultats obtenus.
  • Patrimoine scientifique et technique : ensemble des objets et instruments des sciences confié à l‘université (patrimoine matériel) ainsi que des savoir-faire des chercheurs et (patrimoine immatériel).
  • Plate-forme technologique : la plate-forme technologique est un lieu où les équipements expérimentaux de recherche et de formation sont mutualisés.
  • Projet de fin d'études (PFE) : le PFE marque la fin des études dans une école d'ingénieurs. C'est un travail personnel de l'étudiant sur une période de 5 à 8 mois et qui fait l'objet d'un mémoire. Il est effectué partiellement ou totalement soit en entreprise, soit dans un centre d'étude ou laboratoire de recherche. L’objectif général du PFE est de confronter l’étudiant à un problème technologique réel qu’il devra résoudre.
  • Projets industriels de l’INP : les start-up, TPE, PME ou grands groupes, peuvent externaliser une partie de leur R&D à un groupe projet composé de 3 étudiants et un chef de projet enseignant INP qui travaillent à temps plein sur le projet pendant 4 à 6 mois (selon les écoles), tout en bénéficiant de tout le support technique et logistique de l’école et des plateformes technologiques.
  • Projets tutorés / projet en entreprises : appelés «missions», «études», ou «mémoires» en fonction des formations, les projets tutorés répondent à une demande clairement formulée par une entreprise ou un organisme. Ils sont réalisés par un groupe d’étudiants, pendant le temps scolaire ou sur du temps prévu en dehors des heures de cours, sur des périodes et avec des modalités qui diffèrent selon les formations.
  • Propriété industrielle : la propriété industrielle a pour objet la protection et la valorisation des inventions, des innovations et des créations. Elle constitue l'une des deux branches de la propriété intellectuelle (l'autre étant la propriété littéraire et artistique).
  • Sortie de terrain : une sortie de terrain est un acte pédagogique à part entière qui permet aux élèves de mettre un sens à leur apprentissage.
  • Stage : un stage est une période de formation pratique en entreprise, complémentaire aux études théoriques.
  • Thèse : une thèse est un travail scientifique original, permettant une avancée des connaissances dans une au moins des disciplines scientifiques. Ce travail de recherche est effectué dans le cadre d'un doctorat qui est le dernier grade universitaire.
  • Thèse CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) : une thèse CIFRE est une thèse subventionnée par l'ANRT (association nationale de recherche technologie) pour toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux aboutiront à la soutenance d'une thèse en trois ans.
  • Transfert de technologie : il a pour objectif de transférer les découvertes issues de la recherche universitaire au tissu socio-économique.
  • VAE (validation d’acquis de l’expérience) : elle permet pour toute personne engagée dans la vie active de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l'acquisition d'un totale ou partielle d'un diplôme, d'un titre à finalité professionnelle ou d'un certificat de qualification.
  • VAPP (validation des acquis professionnels et personnels) : elle permet à un candidat (salarié ou demandeur d'emploi) d'accéder à une formation pour laquelle il n'a pas le titre ou le diplôme requis, par la prise en compte de son expérience professionnelle et personnelle.
  • VES (validation des études supérieures) : elle permet l’obtention de tout ou partie d’un diplôme de l’enseignement supérieur par reconnaissance de ses études supérieures (université, école, institut, organisme de formation, etc.) suivies en France ou à l’étranger.

L'intégralité du glossaire est téléchargeable ici.

Mise à jour le 22 décembre 2017

Membres
Associés renforcés
Associés simples